October 27, 2020

UVIRA, SUD-KIVU:- Les personnes vivant  avec handicap se sont rendues au bureau  du maire de la ville d’Uvira pour annoncer la vie difficile que mènent ces handicapés en mairie d’Uvira. Ces personnes vivant avec handicap demandent à l’autorité urbaine de s’impliquer dans leur dossier  des mauvaises conditions de vie qu’elles mènent et faire un plaidoyer pour que les trafics entre le Burundi et la RDC freinés depuis le début du confinement reprennent.

Les personnes vivant avec handicap disent mener une vie misérable ces dernier jours parce qu’elles vivaient sur base des petites activités commerciale  qui se faisaient entre les deux pays.

Selon ces personnes vivant  avec handicap, rencontrées devant, le bureau du maire d’Uvira, ils ont précisé que depuis le confinement elles n’ont jamais eu aucune assistance de la part des autorités, chose qui poussent ces handicapés de penser que les autorités ne sont pas préoccupées par les problèmes que rencontrent les personnes vivant avec handicap.

Selon le maire adjoint de la ville d’Uvira qui a reçu ces personnes vivant avec handicap, la vie des handicapés nécessite une attention particulière. Kapenda  Kifara Kyky renseigne que les autorités vont chercher d’ici et là pour voir comment venir en aide ces personnes.  Le maire adjoint de la ville d’Uvira s’exprime ici.

Pour rappel, les frontières de la RDC de Kavimvira est ouverte depuis le 15  Aout 2020, mais jusque là à Uvira, les activités commerciales transfrontalières ne se font pas parce que de l’autre coté du Burundi la frontière reste fermée, sauf les transitaires qui se rendent à Bujumbura mais les handicapés n’ont pas cette chance.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: