October 20, 2021

KivuTimes

online newspaper

UVIRA, SUD-KIVU:- Les ouvriers journaliers qui réhabilitent la route Mwami pour le compte du Groupement Vision Byaz, disent être indignés par la façon dont ils sont traités par cette entreprise. Ils l’ont dit dans une interview accordée au reporter de Kivu Times, ce Mercredi 04 Aout 2021, lors de la descente sur le lieu où se déroulent ces activités de réhabilitation de la route Mwami. Ces maçons et aides-Maçons disent qu’ils totalisent déjà un mois de plus sans être payés, alors qu’ils ont le contrat d’être payés à la fin de chaque semaine.

Ces agents n’ont pas caché qu’il y a ceux qui travaillent depuis le lancement des activités de réhabilitations de la route Mwami par le Maire de la ville d’Uvira, alors que cette entreprise avait promis qu’il y’ aura une rotation des agents chaque fin du mois pour que les enfants du milieu qui sont capables de travailler puissent bénéficier le petit rien qu’ils gagnent lors de leur travail.

Contacté à ce sujet, le Directeur du projet au groupement Vision Byaz, dit que ces agents n’ont pas raison de se plaindre parce que cette entreprise n’a pas violé la législation congolaise en matière de paie des agents. Ingénieur Byamungu ZembeZembe, précise que son entreprise ne dépasse jamais le sixième jour du mois sans payer le mois précédent. Concernant la question de rotation des agents Byamungu ZembeZembe renseigne qu’il est impossible de faire la rotation des agents au moment où il n’y a pas des nouveaux demandeurs d’emploi qui se présentent.

Il dit avoir contacté plusieurs fois, les autorités urbaines, les notables et les acteurs de la société civile pour leur envoyer les agents qui peuvent remplacer ceux qui travaillent et qui ont déjà dépasser leurs délais prévus par cette entreprise, mais il regrette de voir que les nouveaux agents ne se présentent pas.

Lors de notre échange Byamungu ZembeZembe, ajoute que les travaux n’ont pas encore atteint la route nationale numéro cinq, comme était prévu dans leur première planification. Selon lui, cette situation est causée par les difficultés liées aux inondations survenues dans la ville d’Uvira après leur planification. Notre source précise qu’il y a des activités qui se sont ajoutées sur celles prévues dans la première planification. Il pense que les activités peuvent dépasser le délais prévu dans la première planification.

Pour rappel, le marché de la réhabilitation de la route Mwami et Espoir a été attribué au groupement Vision Byaz après les doutes des différentes personnes sur sa capacité de faire d’autant plus que ça serait la première fois de réaliser des telles activités. Les autorités provinciales n’avaient pas caché, leur volonté d’attribuer ces activités à une autre entreprise de Goma qui aurait une expérience dans la réhabilitation des routes.

Des sources locales parlent qu’il aurait eu l’implication clandestine de certaines autorités locales pour que ce marché soit attribué aux enfants du milieu.  Ces activités se déroulent  sous le financement des contributions des pétroliers d’Uvira, des fonds qui seraient gérés par la Fédération des entreprises du Congo FEC.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: