December 5, 2020

UVIRA, SUD-KIVU:- Après trois jours de leur dialogue intracommunautaire à Uvira, les Banyindu s’engagent à sensibiliser leurs jeunes qui détiennent illégalement les armes de les déposer et se mettre sur le chemin de la paix.

Dans leur déclaration finale, les Banyindu demandent aux autres communautés se trouvant dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenge, de parler un language sincère pour ne pas cacher les vraies raisons des différents qui mettent en conflit ces communautés des hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Le porte parole de la communauté Banyindu au Sud-Kivu, précise que leur communauté est prête à négocier avec d’autres communautés pour une cohabitation pacifique.

Pierrot Kaluba,espère qu’il encore possible de consolider la paix dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.
Pour le ministère de l’intérieur du Sud-Kivu, qui a représenté le Gouverneur, le pays compte beaucoup sur ces genres d’activités parce que le dialogue est le seul chemin qui peut amener à une paix durable dans cette partie de la province du Sud-Kivu.
Lwabanji Lwasingabo, remercie la communauté Banyindu pour ce pas de la recherche de la paix.

Le dialogue de Banyindu se déroule après celui de Banyamulenge et l’autre de Babembe.
Pour rappel ces activités s’exécutent dans le cadre du projet Feuille de route pour la paix dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira,Fizi et Mwenga,un projet de l’ONG Interpece, exécuté en partenariat avec les ONGs RIO, ADEPAE et SVH

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: