September 23, 2020

UVIRA, SUD KIVU:- Dans une conférence de presse tenue dans la soirée de ce vendredi à Uvira, le 11-Sept-2020, le notable du Sud-Kivu, Enock Sebineza Ruberangabo, tire la sonnette sur les arrestations arbitraires dont les jeunes Banyamulenge sont victimes dans le territoires d’Uvira, Fizi et Mwenda.

Dans ses paroles il s’appuie sur la lettre écrite par la communauté Banyamulenge d’Uvira, réunit au sein de la mutualité Shikama. Dans cette lettre du 05 Septembre 2020, la mutualité Banyamulenge précise que six jeunes de leur communauté arrêtés et emprisonnés au bureau II, pour un temps, et portés disparus en date du 26 Août 2020, jusqu’àujourdhui. Le député honoraire Sebineza Enock, dit que les FARDC doivent remettre ces jeunes à leurs familles, et s’il y a des accusations contre ces jeunes c’est la justice qui devrait s’occuper de cette question.

Ce notable du Sud-Kivu, parle aussi des groupes armés se trouvant dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi, et Mwenga, mais que l’armée nationale ne neutralise pas ces groupes armés étrangers. Ils invite le gouvernent congolais de prendre en main ses responsabilités de sécuriser la population et ses biens mais aussi de neutraliser les groupes armés et les mouvements de la défense locale opérant dans les trois territoires ci-haut cités.

Ici je vous propose de suivre les propos de l’honorable Enock Sebineza Ruberangabo au micro de Kivutimes.com

Nous avons contacté les FARDC pour savoir les traces de ces 6 jeunes que la communauté Banyamulenge/Shikama cherche, le porte parole des FARDC dans les opérations sokola II Sud Sud Kivu, capitaine Dieudonné Kasereka, précise que cette question est à la table du commandant secteur opérationnel sokola II, et il pourra faire une communication sur ça après. Celui-ci ne donne pas aucun détail sur l’arrestation de ces jeunes et le lieu dans le quel ces jeunes se retrouveraient.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.