October 20, 2021

KivuTimes

online newspaper

UVIRA, SUD-KIVU:- La population d’Uvira dit être inquiétée par la présence des hippopotames à la frontière Congolo-Burundaise de Kavimvira. Des chauffeurs, Motards et des petits commerçants tous qui fréquentent cet endroit disent que leur vie est en danger suite à la présence de ces animaux aquatique pachyderme. Lors d’une descente effectuée par le reporter de Kivu Times ce samedi 09 Octobre 2021, la population riveraine du Lac Tanganyika et le marin Nyangara précisent que depuis la montée des eaux du lac Nyangara et du Lac Nyangara, les hippopotames ne sont plus dans leurs places respectives, ils passent la journée autours de leurs maisons et cela créer un danger pour eux t leurs familles.

Les femmes de cette partie, disent qu’elles ont peur de fréquenter leurs champs suite aux menaces des ces animaux aquatiques pachydermes. Ces habitants et d’autres personnes qui fréquentent ces endroits pour des raisons des commerces et d’autres qui veulent traverser vers le Burundi ne comprennent pas pourquoi les services étatiques chargés d’encadrement des animaux ne peuvent pas s’occuper de ces hippopotames.

La Ville d’Uvira a déjà enregistré au moins trois morts d’hommes causés par les hippopotames. Le Dernier cas date du mois de septembre dernier où un jeune homme d’une vingtaine d’années a été tué par un hippopotame à Kakungwe dans la commune de Mulongwe.   Nous avons tenté de contacter les autorités urbaines et celles du service d’environnement en mairie d’Uvira n’ont pas abouti.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: