January 24, 2021

KivuTimes

online newspaper

UVIRA, SUD-KIVU:- Le président national du parti politique Alliance pour la République et la Conscience Nationale dit qu’il n’a pas été considéré dans FCC  parce que son parti n’a pas eu des députés. Justin Bitakwira le dit lors d’un point de presse tenu ce vendredi 27 Novembre 2020, à sa résidence à Kimanga en mairie d’Uvira.  Selon lui, son dernier meeting tenu à Mulongwe mercredi 25 Novembre 2020,  avait l’objectif de montrer à ses amis du FCC, qu’il peut vivre politique avec  ou sans FCC. Bitakwira dit que ses amis du FCC le considère aujourd’hui comme un homme sans poids dans la politique congolaise. Mais il semble nier cette considération du FCC. Il s’exprime ici.

En voulant savoir pour quoi il mélange, des actions politique avec la mission de recherche de la paix, comme membre de la délégation envoyé par le chef de l’Etat, Bitakwira dit que son meeting fait partie des activités de sensibilisation des populations pourqu’à   leur tour sensibilisent leurs enfants qui sont dans la brousse.  Encore une fois Justin Bitakwira s’exprime.

Sur la question qui concerne la communauté Banyamulenge qui avait humilié certains membres de la délégation à Bukavu, en refusant une quelconque consultation de la délégation  en présence de l’honorable Misare et Bitakwira, l’ancien Ministre du développement rural dit qu’il est temps d’oublier les questions qui divisaient les communautés et les leaders de l’Est pour construire un avenir meilleur de la RDC.

La délégation envoyé par le chef de l’Etat se journe à Uvira depuis Mercredi 25 Novembre 2020, pour une mission d’échanger avec tous les groupes armés, et rentrer à Kinshasa pour donner le rapport au chef de l’Etat afin d’étudier des stratégies pour mettre fin à l’insécurité qui gangrène la partie Est de la RDC.

Certaines personnes qui n’ont pas voulu que leurs noms soient cités disent que plusieurs groupes armés n’ont pas étés consultés et ces personnes craignent un rapport imaginaire de la délégation.  La délégation envoyée par le chef l’Etat a rassuré depuis leur arrivée à Uvira qu’elle va prendre des contacts avec tous les groupes armés pour comprendre le cœur de l’insécurité dans les zones de conflits.  Le chef de la délégation Yanick Luntandi  représentant personnel du chef de l’Etat a signifié de son arrivé à Uvira que le président  Félix Tshisekedi est déterminé pour la restauration de la paix à l’Est de la République.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: