November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

UVIRA, SUD-KIVU:- Depuis la matinée de ce Jeudi 09 Septembre 2021, les activités sont paralysées, aucune circulation dans la ville d’Uvira, suite aux fortes manifestions des jeunes et des membres des sociétés civiles. Dans cette manifestions qui a commencé aux environs de 4h30, plusieurs manifestants se sont dirigés à l’église 37ième CADC se trouvant au quartier Songo, en commune de Kalundu dans la ville d’Uvira, ici les manifestants ont saccagé l’église.

 

Des matelas de l’églises, des matériels des bureaux de l’église, des chaises pour ne cite que ça, sont incendiés et d’autres emportés par les manifestants en colère. Ces manifestants disent être indignés par le fait que monsieur Furaha a été présenté à la famille comme successeur de son père feu Sebasonera Obed, ancien chef de groupement de Bijombo. Ces manifestants qui ont encerclé toute la ville d’Uvira disent que Bijombo est une entité de Bavira et non pour le Banyamulenge. Dans une réunion tenue Mercredi 08 Septembre au bureau de la chefferie de Bavira, la question de la succession de monsieur Sebasonera par son fils Furaha était un seul point à l’ordre du jours. Selon nos sources, il a été décidé dans cette réunion que de manifestations soient organisées  pour dire non à cette succession. Dans cette réunion il était présent le chef de la chefferie de Bavira, le mwami Lenghe Lwegelezwa III Edmond et d’autres membres de comité des sages Vira.

Une autre réunion a été convoquée par le coordinateur de la nouvelle société civile congolaise dans l’axe sud du Sud-Kivu, le Mardi 07 Septembre 2021. Dans un appel fait aux médias, monsieur André Byadiniya avait demandé à leurs membres de se mobiliser pour discuter sur la question Bijombo, et cette réunion serait tenue au bureau de cette structure citoyenne.

Ce matin la route nationale numéro cinq est barricadée, des pneus brulés, et au niveau de l’église 37ième CADC  quelques policiers y  envoyés ce matin ont tenté de tirer des balles en l’haire pour disperser les manifestants mais en vain. Selon les information à notre possession, certaines maisons de membres de la communauté Banyamulenge seraient attaquées déjà par ces manifestants.

Pour rappel, ces manifestations viennent après les cérémonies de funérailles de l’ancien chef de Groupement de Bijombo, et ces cérémonies se sont déroulées à Bukavu. Après ces cérémonies la famille a procédé à la présentation du fils du feu Sebasonera qui succèdera son père comme chef de Groupement. Le feu chef de groupement de Bijombo avait été nommé par le Mwami LENGHE III, il l’a nommé comme chef du 7ième groupement de la chefferie de Bavira en date du 23 Octobre 1969.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: