October 27, 2020

SUD-KIVU, RDC:- La Commune rurale de Minembwe dans les hauts plateaux de Fizi continue à fonctionner normalement en attendant les résultats de la commission qui sera envoyée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi sur le dossier.

Dans une interview exclusive accordée à kivutimes.com dans la capitale du Nord-Kivu Goma dans une mission de travail, Gad MUKIZA son Bourgmestre affirme que le Président à voulu mettre la lumière sur le dossier et n’a pas supprimé la commune.

La décision du Président de la République est d’un père de la nation. Nous ,nous sommes calme. Lorsqu’il dit qu’il va envoyer une commission des scientifiques pour nous c’est une bonne chose. Il a besoin de connaître la vérité. C’est l’état qui a érigé ladite commune et pas les Banyamulenge. La commune continue à fonctionner, même avant l’installation ,elle fonctionnait  car on ne peut pas abandonner la population, expliquer Gad MUKIZA.

Parlant des limites de la commune de Minembwe, celui-ci nie les allégations qui affirment que cette commune est frontalière avec le Rwanda.
C’est la logique des extrémistes pour embrouilles l’opinion publique, tant Nationale et internationale. La commune de Minembwe est dans le territoire de Fizi seulement. Même les documents les attestent, a t-il déclaré.

Celui-ci indique que les parties proches avec la frontière avec le Rwanda c’est Kamanyola , Bukavu et Uvira , mais Minembwe est très loin. Les extrémistes qui dit qu’on va annexe avec le Rwanda c’est du pur mensonge. A vol d’oeiseaux Minembwe est plus de 350km avec le Rwanda.

Nous devons aimer notre pays pas créer des problèmes. Avons des grands défis nous n’avons pas les temps de divagation, des spéculations. Tout congolais responsable devait travailler , aller de l’avant car avons beaucoup des choses à faire, a dit Gad MUKIZA, Bourgmestre de la commune de Minembwe.

Il faut rappeler que le 08 Octobre 2020 le Président de la République Démocratique du Congo Félix TSHISEKEDI avait annoncé surseoir la décision d’installation de cette commune. Depuis les acteurs politiques comme le candidat malheureux Martin FAYULU parlent d’un plan des balkaniser cette autorité appelle à l’unité.

Le 14 octobre la communauté Banyamulenge à dans un communiqué appelé les cours et tribunaux de s’est saisir cette situation en puisant les auteurs des discours de la haine.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: