September 27, 2021

KivuTimes

online newspaper

Sud-Kivu,RDC :Le chef de la  Monusco au Sud-Kivu et Maniema demande aux groupes armés qui se battent dans les hauts plateaux de Fizi notamment à Minembwe et ses environs à stopper les violences qui endeuillent des familles dans ce milieu.

Karna Soro l’a dit dans une interview accordée au reporter de kivutimes ce 21 juillet 2021 en réaction aux violences en répétition dans ce milieu.

Il indique qu’il est inacceptable que des enfants issus des communautés font souffrir eux  même et mettre leurs parents en situation d’insécurités.

« Par ce que je rappelle que tous les groupes armés qui sont dans cette zone, en dehors des groupes armés étrangers sont des groupes armés des communautés qui vivent la bas. Donc, c’est regrettable. Nous avons déjà commencé le processus de dialogue mais on a l’intention qu’on est en train de régresser», a dit Karna Soro

Il appelle les communautés à dialoguer et l’implication des ceux-là qui s’appellent notables.

« Il faut que les communautés se parlent. Et il faut que les notables, par ce qu’on entend parler beaucoup de ce nom, d’user de leur influence pour parvenir à dire aux jeunes que c’est assez »souligne Karna Soro.

Notre source souligne que la Monusco accompagne les FARDC pour la restauration de la paix dans ce milieu.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: