November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

MWENGA, SUD-KIVU:- Au moins cinq personnes ont perdu la vie et neuf autres ont été blessées, dans une attaque des hommes armés présumés Twirwaneho et Gumino à Mikenge, en territoire de Mwenga en secteur d’Itombwe dans la province du Sud-Kivu. L’incident se déroule dans la nuit du 14 au 15 Novembre 2021 au environs de 22h00.

Selon les informations données par les acteurs de la société civile, cette attaque s’est déroulée non loin des positions de l’armée. Contacté sur ce sujet, le porte-parole des FARDC dans l’opération Sokola II, sud de la province du Sud-Kivu, dit que l’armée va donner des informations d’un moment à l’autre sur cette attaque. Le Major Dieudonné Kasereka, ajoute qu’il est entrain de recouper ces informations mais il promet de donner des détails après.

Cette attaque de Mikenge, vient un mois après les attaques des Mai Mai Biloze Bishambuke, Yakutumba en coalition avec le Red-Tabara à Bibokoboko. Ces attaques avaient emporté la vie de plus de 10 personnes plusieurs autres ont été blessées. Des villages ont été incendiées et des bétails emportés par ces hommes armés.

L’insécurité dans les hauts plateaux de Mwenge, Fizi et Uvira, totalise 5 ans. Les gens ne partagent pas les mêmes idées sur la forme et le nœud de ce conflit. Les uns parlent d’un conflit qui vise l’épuration de la communauté  Banyamulenge, d’autres parlent d’un conflit entre les groupes armés qui n’a rien avoir avec les communautés.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: