November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

MINEMBWE, SUD-KIVU:- La population de Minembwe dit que la question de l’insécurité a été leur première préoccupation à exposer devant l’ambassadeur de la France lors de sa visite à Minembwe ce jeudi 25 Novembre 2021.

A son arrivée à Minembwe, L’ambassadeur Bruno Auber à échangé avec les autorités militaires avant de recevoir en audience le président de la mutualité Banyamulenge à Minembwe, une femme qui représentait les organisations locales, madame Bénigne Nansingizwa.

Selon Madame Nansingizwa, En échange avec l’ambassadeur français, ces représentants de la population à Minembwe ont expliqué à l’ambassadeur que la population est victime des attaques des groupes armés Mai Mai avec l’objectif de chasser les Banyamulenge en RDC, ils ont dénoncé également la complicité des certains éléments de FARDC dans l’insécurité qui gangrène cette zone.

Le chef coutumier, Ndahinda Karojo, qui a eu l’opportunité d’avoir une session spéciale avec l’ambassadeur, lui a expliqué que les communautés voisines contestent la nationalité des Banyamulenge chose qui exacerbe les conflits dans les hauts plateaux.

La question de manque des aides humanitaires a été exposé aussi comme un problème auquel font face les habitants de Minembwe. Dans sa réponse, l’ambassadeur français a promis de mobiliser les organisations humanitaires pour venir en aide la population de Minembwe.

Des informations à notre possession renseignent que l’ambassadeur français a tenu une autre séance d’échange avec les autorités urbaine de Baraka, et les représentants de déplacés de Bibokoboko. A noter que qu’il est prévu d’autres échanges ce samedi Bukavu entre l’ambassadeur français et différentes couches sociales.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: