November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

KAMANYOLA, SUD-KIVU:- Une femme présumée rwandaise arrêtée en territoire de Walungu, à Kamanyola dans la nuit de Lundi à ce Mardi 23 Novembre 2021.  Des sources sur place précisent que cette femme est mariée à un congolais. Le mari se rendant compte que dans la maison il y a une arme dont celui-ci ne connait pas, il a demandé à sa femme si elle peut donner des explications sur cette situation.  Selon nos sources, cette femme n’a pas été ouverte pour expliquer à son mari par rapport à la présence de cette arme dans maison. S’inquiétant de ce comportement de sa femme, le mari a appelé les jeunes patrouilleurs « Balalarondo » et les services de sécurités, ils ont arrêté la femme en question et cette arme  a été récupérée.

Des sources proches des services de sécurité renseignent que cette femme a été conduite à l’état-major de l’armée à Kamanyola. Suite à cette situation, les autorités et les services de sécurité dans cette entité, ont décidé de procéder à un couvre-feu dans la nuit de mardi à Mercredi 24 Novembre 2021 pour tenter de sécuriser Kamanyola.

Des sources concordantes renseignent que certains jeunes seraient arrêtés par les services de sécurités suite au manque des cartes d’identités. D’autres sources parlent des jeunes déplacés de hauts plateaux installés à Kamanyola, qui leurs documents seraient brulés d’autres perdus lors des attaques des Mai Mai et leurs alliés qui ont causés le déplacement massif des habitants des villages des groupements de Kigoma et Lemera dans les hauts plateaux d’Uvira en Avril dernier qui seraient arrêtés aussi dans cette opération.

Un déplacé contacté par Kivu Times la matinée de ce Mercredi, demande aux services de sécurité et les autorités de Kamanyola  d’être prudents pour ne pas confondre ces déplacés aux malfrats.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: