November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

FIZI, SUD-KIVU:- Les sources depuis Bibokoboko confirment  la prise en otage d’une centaine des personnes dans le village de Bivumu en secteur de Mutambala dans le territoire de Fizi, depuis la soirée de ce Vendredi 15 Octobre 2021. Selon ces sources, ces personnes étaient dans la brousse où elles se sont cachées lors des attaques des Mai Mai. Les rescapés des attaques de Bibokoboko  précisent qu’ils n’ont pas aucune information sur la vie de membres de leurs famille pris en otages par les Mai Mai.

Les mêmes sources ajoutent que Quatre nouveaux corps des civils ont été retrouvés sans vie la matinée de ce samedi 16 Octobre dans le village Bivumu. Une veuille maman de plus de 70 ans, grièvement blessée par balle a été aussi retrouvée dans le même village. Nos sources proches des FARDC confirment que les militaires seraient déployés dans les zones où sont enregistrées ces atrocités, ces militaires tentent de trouver une réponse sécuritaire pour sauver la vie des populations éparpillées dans ces entités mais la situation reste encore difficile.

Les villages du moyen plateau de Fizi à Bibokoboko et ses environs  ont été attaqués depuis Mercredi 13 Octobre 2021 par les groupes armés Mai Mai Biloze Bishambuke, Yakutumba et leurs alliés Burundais de Red-Tabara. De civils Banyamulenges ont été la cible de ces attaques. Certains d’eux ont réussi à fuir à Baraka ville, d’autres sont toujours éparpillés dans la brousse pendant 4 jours sans manger ni boire. Jusqu’à présent il est difficile de parler du bilan parce que les morts s’ajoutent jour après jour, mais ce qui est confirmé par les sources sur place est que  plusieurs personnes ont perdu leurs vies et d’autres ont été blésées.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: