November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

BARAKA, SUD-KIVU:- Les déplacés venus des plusieurs villages incendiés par les Mai Mai dans les moyens plateaux de Fizi depuis Mercredi 13 Octobre 2021 lancent un cri d’alarme au Gouvernement de la RDC et aux organisations humanitaires de leur venir en aide. Ils ont fui les attaques des Mai Mai   Biloze Bishambuke, Mai Mai Yakutumba  et leurs alliés.

Ces déplacés disent qu’ils ont tout laissé, les objets ménagers, leurs bétails emportés par ces groupes armés, leurs maisons ont été incendiées, d’autres parmi eux sont portés disparus, des morts et des blessés sont enregistrés aussi. Ceux qui ont eu la chance de trouver le chemin pour fuir, à leur arrivée dans la ville de Baraka, ils ont été agressés par les habitants de cette ville, ils ont été victimes des projectiles, les traitants des étrangers regrette un déplacé lors d’un échange avec le reporter de Kivu times.

Monsieur Michel président de la mutualité Banyamulenge à Baraka, condamne ce comportement des habitants de la ville de Baraka. Celui-ci confirme que les personnes blessées lors de ces agressions suivent des soins dans les structures sanitaires de la place.

Nous avons tenté de contacter le maire de la ville de Baraka pour savoir ce qu’il envisage pour assister ces déplacés et garantir leur sécurité, mais son portable était éteint. Un proche du maire de la ville de Baraka, nous a signifié que la mairie serait entrain de se préparer pour faire arriver une assistance d’urgence à ces déplacés samedi 16 Octobre 2021. Pour le moment ces déplacés sont hébergés dans l’église Méthodiste libre dans le quartier Mushimbakye dans la ville de Baraka.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: