November 28, 2021

KivuTimes

online newspaper

UBWARI, FIZI:- Les habitants des quatre villages dans la presqu’île d’Ubwari vivent dans l’insécurité et tracasseries imposées par un colonel auto-proclamé Kiwawa.

Il s’agit là des villages Mwandakano,Makama, Ekyengya et Kibanga tous contrôlés par les groupes armés Bishambuke, Raia Mtomboki. Des sources sur place renseignent qu’aucun élément FARDC n’est présent dans cette zone.
La société civile d’Ubwari précise que cette insécurité s’observe il y a déjà trois mois.
Cette structure citoyenne se dit être touchée par cette insécurité justifiée par la présence de ces mai mai conduits par Kiwawa qui tracassent la paisible population.

Ces groupes armés sont des auteurs des actes d’arrestations arbitraires, ils torturent les gens sans aucune cause, ils se sont donnés même la place des instances judiciaires, chose qui met la population dans un climat de psychose, regrette une source anonyme depuis la Presqu’île d’Ubwari.

Face à cette situation plusieurs habitants quittent ces villages et se dirigent dans des villages voisins.

La société civile de la presqu’île d’ubwari , demande l’implication immédiate de l’armée régulière en fin de chasser ces hors la loi.
Il est à signaler que le mois de Mars dernier, cette entité était contrôlée par les miliciens ALIDA qui semaient terreur à la population.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: