December 5, 2020

BUKAVU,SUD-KIVU :Le candidat au poste de la présidence du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu Mr Adrien Zawadi promet de travailler pour redorer et crédibiliser l’image ternie de la société civile.

Ce candidat l’a dit dans une interview accordée à la presse ce mercredi 18 novembre 2020 tard dans la soirée. Pour y arriver, Mr Adrien Zawadi pense jouer sur trois éléments.

Premier élément, c’est l’élément que j’appelle de proximité. Une société civile vraiment qui ne pas bureaucratique. Parce que le plus grand péché, nous sommes restés très bureaucratique, pour voir le président il faut des audiences ; non il faut que nous soyons une société civile proche de la population pour savoir ce que veut le peuple et mener le plaidoyer de leurs aspirations. Deuxième élément, c’est une société civile de partenariat. Nous avons des partenaires à la fois politique et à la fois aussi technique financier mais ce partenaire ne devra pas signifié l’inféodation de la société civile. Pour le développement, la démocratie de notre pays, la société civile doit donner des propositions par rapport à certains éléments qui feront avancer la démocratie, qui feront aussi avancer le développement de notre pays et notre province indique Adrien Zawadi.

Ce candidat au poste de la présidence du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu souligne qu’il connait des tenants et aboutissant de cette structure car il a longtemps travaillé  au sein de la société civile.

Aujourd’hui je totalise 21 ans que je suis dans le mouvement associatif au sein de la société civile. Je connais les failles, je connais le mode d’action de la société civile, je connais comment il faut faire le plaidoyer, je connais comment il faut faire la représentation, je connais comment coordonner les activités de la société civile. Et donc je connais les tenants et aboutissant de la société civile, je ne suis pas un opportuniste. Et j’estime que cette expérience que nous avons, nous devons le mettre au service de notre communauté mais pas au service de l’opportunisme. Martèle Adrien Zawadi.

Il pense que la société civile du Sud-Kivu peut encore redorer son image de l’époque et appelle les membres à lui faire confiance.

Déjà ici le 28 novembre 2020,les organisations membres vont se rencontrer dans une assemblée générale pour évaluer les 3 années passées et élire les nouveaux animateurs de la société civile du sud-Sud-Kivu.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: