KivuTimes

online newspaper

Bukavu, Sud-Kivu : «Jicho kwa jicho » en français œil contre œil, c’est l’opération d’auto-surveillance de la population pour lutter contre l’insécurité dans le 20 quartiers de la ville de Bukavu lancée ce jeudi 22 juillet 2021 par la société civile urbaine.

C’était au cours de la réunion tenue au bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu. Selon le président du bureau urbain de la société civile Jackson Kalimba, lors de cette rencontre il a été constaté qu’il y a eu plusieurs cas d’insécurités dans la ville de Bukavu.

Les acteurs de la société civile ont demandé à cette occasion aux  autorités de mettre sur pied un registre numérique pour suivre les mouvements de la population et renforcer la base des données, de contrôler le mouvement des militaires et policiers en errance,  de développer une stratégie de sécurité intégrée, etc.

La société civile de Bukavu plaide aussi auprès des autorités pour un appui logistique nécessaire à la police afin d’améliorer leurs prestations. Le représentant du commandant ville de la PNC, après avoir pris part à cette rencontre a félicité le bureau urbain. Il a demandé à la population de faire confiance à la police et a promis de transmettre toutes les recommandations à sa hiérarchie.

La société civile compte lancer sur l’étendue de la ville de Bukavu les actions de désobéissance fiscale si les autorités ne mettent pas fin à cette insécurité devenue chronique dans la ville.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: