January 19, 2021

BUKAVU ,SUD-KIVU :- La marche des étudiants qui avait pour but de revendiquer auprès des autorités compétentes la reprise des enseignements dans les milieux universitaires et scolaires suspendus suite à la deuxième vague de Corona Virus en RDC a été étouffée dans l’œuf par la PNC. Avant même qu’elle commence, les éléments de la PNC qui étaient déployés à la place de l’indépendance ont fait usage de Gaz lacrymogène pour disperser les manifestants en majorité des étudiants.

Le porte-parole provincial des étudiants du Sud-Kivu Akilimali Zaramba Michel déplore la brutalité de la police pour disperser leur marche. Ces étudiants promettent de poursuivre avec des actions de grande envergure si les enseignements dans les milieux universitaires et scolaires ne sont pas repris.

Dans la matinée on a observé un impressionnant dispositif de la police au niveau du Feu rouge et selon les observateurs, les éléments qui y étaient déployés avaient pour mission d’empêcher les manifestants d’arriver au gouvernorat.

Précisons que ce Mémorandum des étudiants devrait être adressé au Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui avait pris la décision suspendant les cours à travers toute la République.  Avant cette marche, des journalistes aussi ont été brutalisés par la police.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: