September 20, 2020

BUKAVU, SUD-KIVU:- Une dizaine de personnes parmi  elles, les responsables des medias et services de l’Etat qui interviennent dans le domaine agricole au Sud-Kivu, prennent part à une activité d’échange sur l’élaboration des messages de sensibilisation sur les stratégies de dissémination des semences aux ménages agricoles bénéficiaires de l’appui du projet intégré de croissance dans les grands lacs « PICAGL ».

Ce projet est exécuté a travers le ministère de  l’agriculture, un projet qui s’effectue  au Sud-Kivu dans la ville de Bukavu, à Bunyakiri dans le territoire de Kalehe, à Kamanyola dans le territoire de Walungu, dans la plaine de la Ruzizi, dans la ville d’Uvira, à Fizi et à Kalemie dans la province de Tanganyika.

Selon l’ingénieur,  Damas BULUBULU, Coordinateur provincial du Picagl, ce projet vise la croissance de la production agricole et la commercialisation des produits agricoles dans les zones d’intervention.

Pour lui, les medias ont un rôle à jouer  pour l’accompagnement et pour la réussite de ce projet qui vise à relever le secteur de l’agriculture, à travers les messages de sensibilisation communautaire pour que la communauté congolaise en générale et surtout les bénéficiaires du projet s’en approprient.

Lancé officiellement en 2016 avec l’appui de la Banque mondiale, ce projet accompagne 200.000 ménages, des organisations et coopératives agricoles, les investisseurs privés, les petites et moyennes entreprises, les groupes des vulnérables en particulier les enfants, les jeunes et les femmes repartis dans différentes zones d’intervention.

Notre source renseigne que dans ce projet on fait la multiplication des semences dans le domaine agricole (maniocs et riz) la pêche , l’élevage, le développement d’infrastructures prioritaires en appui aux chaines de valeur sélectionnées ; la réhabilitation des routes de desserte agricole, la réhabilitation du système d’irrigation existant, la réhabilitation des microcentrales hydroélectriques et l’accès à l’eau, la coopération régionale et gestion concertée des ressources naturelles, le renforcement des capacités des services  de techniques prives et des ONG.

Pendant deux jours, les participants parmi lesquels, les responsables des quelques medias de Bukavu, de Bunyakiri, de  Kamanyola, d’Uvira, de Baraka ainsi que les membres des services de l’Etat engagés dans le domaine agricole au Sud-Kivu auront à formuler les messages qui seront diffusés  sur les medias pour la sensibilisation de la communauté vis-à-vis du dit projet « PICAGL».

Cette activité se tient à BUKAVU dans la salle des réunions de l’UPEP(Unité Provinciale d’Exécution du Projet)/SUD-KIVU,  Inspection provinciale de l’Agriculture.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.