January 24, 2021

KivuTimes

online newspaper

BUKAVU, SUD-KIVU : La police nationale congolaise section du Sud-Kivu a présenté ce vendredi 27 novembre 2020 au gouverneur de la province Théo Ngwabidje Kasi, dix présumés criminels à main armée dont deux femmes qui insécurisent la ville de Bukavu.

Selon le commissaire provincial divisionnaire adjoint de la PNC au Sud-Kivu, Bernard Bazenge ces présumés criminels opéraient en trois groupes avec des munitions des guerres, des couteaux, des machettes et autres.

Ils ont été arrêtés avec 8 armes AK47 et des chargeurs garnis et 4 grenades. Notre source indique que parmi ces trois groupes, figure celui qui  avait tué  la sentinelle de chez Congo-Com, ceux qui avaient visité à deux reprises chez Mr Lusambya sur Avenue Irambo-ISGEA et d’autres endroits.

La PNC Sud-Kivu souligne que ces présumes criminels opèrent avec des motos, véhicules et se ravitaillent en armes et munitions auprès des groupes armés et certains militaires ou ces présumés malfaiteurs louent des Armes à 50 dollars.

Le commissaire provincial divisionnaire adjoint de la PNC au Sud-Kivu, Bernard Bazenge sollicite le transfert de ces présumés criminels à une prison lointaine.

Le gouverneur Théo Ngwabidje a félicité la police pour ce score. Il a appelé la population à la collaboration avec les éléments de l’ordre pour endiguer l’insécurité au Sud-Kivu.

La présentation s’est déroulée à l’inspection générale de la police à Labotte en commune d’Ibanda

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: