October 20, 2021

KivuTimes

online newspaper

BUKAVU, SUD-KIVU : Les organisations de la société civile et les mouvements citoyens du Sud-Kivu demandent la démission du coordonnateur du programme national de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation Tomy Tambwe.

Ils demandent aussi au président de la république démocratique de nommer une autre personne plus cohésive, consensuelle, d’une grande probité morale et d’une expertise avérée et capable de maximiser les probabilités de réussite de ce programme.

Ces organisations, structures de la société civile et mouvements citoyens le disent dans un mis au point signé par 83 représentant et adressé au président de la république démocratique du Congo Felix Antoine Tshisekedi le 28 septembre dernier.

Ils disent avoir suivi avec un grand désarroi la réaction du gouvernement national face à leurs inquiétudes sur le casting des animateurs du programme national DDRC-S en particulier son coordonnateur Tomy Tambwe.

Inquiétudes fondées principalement sur le passé de son très marqué  du nouveau coordonnateur  PN-DDRC-S Tomy Tambwe comme un ex-chef rebelle, qui pendant les 30 dernières années a participé à tous les conflits(RCD,M23,ALEC,CNDP..) qui ont déstabilisé et endeuillé la partie Est de la RDC.

La société civile du Sud-Kivu dans sa diversité insiste sur le fait que la paix ne peut se construire d’une manière durable que si elle est axée la vérité et la justice et non pas sur un fond de négationnisme, de gratification des anciens chefs de guerres et de dénie des millions des morts enregistrés pendant les trois dernières décennies d’atrocités à l’Est.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: