September 20, 2020

FIZI, SUD-KIVU:- Après Bukavu et Uvira, ce Jeudi, le 06 août, c’était le tour des militants de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC-Fizi, dans les rues de Baraka pour réclamer “libération sans condition de l’honorable Vital Kamerhe “, leur autorité morale.

Ils étaient une dizaine dans les rues de Baraka, avec des chansons: “libéré Kamerhe”, “pièces par pièces”. Ces militants de l’UNC étaient encadrés par un important dispositif policier. Leur marche est allée chuter au bureau de la mairie où ils ont lu et déposé un mémorandum adressé au président de la République démocratique du Congo.

Condamné à 20 ans de travaux forcés, le 20 juin dernier pour détournement des fonds alloués à l’achat des maisons préfabriquées dans le cadre du programme des 100 jours de l’actuel Président de la République Démocratique du Congo, Vital Kamerhe qui était son directeur de cabinet, croupit dans la prison de Makala située dans la capitale congolaise, Kinshasa depuis le 08 avril 2020.

 

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.