October 20, 2021

KivuTimes

online newspaper

BARAKA, SUD-KIVU:- La population de la ville de Baraka et ses environs, a répondu massivement à l’appel des sociétés civiles d’obtempérer à une journée ville morte dans toute l’étendue contrôlée par le 2202 régiment des FARDC basé à Baraka et conduit par le colonel David Ipanga Mukazi. Le Président de la société civile en ville de Baraka,  Albert Etunda Maisha, précise que cet appel fait suite à une nouvelle de mutation du colonel David Ipanga Mukaz, commandant du 2202ème régiment infanterie, avec toutes ses unités.

Nous avions, pendant plus de deux décennies: Encouru des situations des violations graves des droits de l’homme par les hommes en uniformes FARDC et PNC affectés pour notre sécurité ; Nous avions subi une situation des arrestations arbitraires des jeunes au seul motif qu’ils seraient Mai-Mai sans la moindre preuve, nous avions été victimes des visites nocturnes régulières dans nos habitations et maisons de commerce par des hommes en armes opérant également de viols; Nous avions demandé la mutation des FARDC qui étaient là mais en vain, précise Albert Etunda Maisha.

Cependant, nous comme sociétés civiles, nous supplions à Monsieur le général de Brigade et Commandant des opérations Sokola2 sud Sud-Kivu, d’accorder une mesure exceptionnelle de revoir le relèvement de cette unité, en nous laissant d’abord finir l’opération «Zéro bandit » dans la ville de Baraka que nous menons ensemble, consistant dans la traque des malfaiteurs qui opéraient et troublaient la quiétude de la population dans notre zone, insiste cet acteur de la société civile.

Toutes les activités restent paralysées dans dans la ville, pas de marchés, les boutiques sont fermé ainsi que le transport en commun est suspendu depuis le matin de samedi 25/09/2021. Selon la société civile de Baraka, la situation sécuritaire dans la ville de baraka a été maîtrisée grâce à  l’arrivée le 28 Juin 2020 du 2202e régiment sous le commandement du colonel David Ipanga, où plus des 32 armes ont été récupérées des bandes de malfaiteurs détruit et le transfert de plus de 100 bandits à la prison centrale de Mulunge d’Uvira.

English English Français Français Kiswahili Kiswahili
error: Ntiwemerewe Gutwara Inyandiko Utabifitiye Uruhusha
Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d bloggers like this: